Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Heureu[se] qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage [...] Et puis est retourné, plein d'usage et raison !

L'APPEL DU LARGE : Un matin nous partons, le cerveau plein de flamme, Le coeur gros de rancune et de désirs amers, Et nous allons, suivant le rythme de la lame, Berçant notre infini sur le fini des mers. Mais les vrais voyageurs sont ceux-là seuls qui partent Pour partir, coeurs légers, semblables aux ballons, De leur fatalité jamais ils ne s’écartent, Et sans savoir pourquoi, disent toujours : Allons ! Amer savoir, celui qu’on tire du voyage ! Le monde, monotone et petit, aujourd’hui, Hier, demain, toujours, nous fait voir notre image : Une oasis d’horreur dans un désert d’ennui !

DAY THREE

Publié le 22 Février 2017 par Number 3 in miam-miam, hiver, confort, animaux, national parks, yellowstone, bobos

DAY 3 YELLOWSTONE

Réveil pour ma part à 2h30 au bruit de la neige qui tombe du toit ! Ca dort à côté. Lecture et la faim se fait sortir et pousse le reste de l’équipe à se lever aussi !

Petit encas, c’est l’heure en France, lecture et les yeux se ferment…

Réveil bis à 6h pour le petit-déjeuner ! Il est tombé une bonne trentaine de centimètres de neige cette nuit et il neige encore à pleins flacons, l’ouverture de la porte déclenche une mini avalanche dans la chambre et ensuite il faut enjamber pour gagner le chemin qui n’a pas été damé du tout.
Ma cheville froide n’aime pas du tout ce terrain et à chaque fois que je m’enfonce dans la neige jusqu’aux genoux, je pousse un cri qui rappelle celui du bison…

Nous avons des coupons pour le petit déjeuner et nous pouvons choisir ce que nous voulons sur le menu ! Café, thé, jus d’orange et V8 (cocktail vitaminé de jus de légumes, très bof), œufs Bénédicte, yaourt gréco-américain (bien gélatineux), pancakes aux myrtilles, gaufres et bacon, miam !

DAY THREEDAY THREE
DAY THREE
DAY THREEDAY THREE
DAY THREE

Retour à la chambre pour préparer les sacs à dos et nous équiper des orteils aux cheveux pour le froid, le vent et la neige.

DAY THREE

Les estomacs plein, équipés, nous sommes parés pour l’aventure. Les chaussures de marche serrées au maximum, j’arrive à marcher laborieusement…


Nous nous arrêtons au Visitor Center pour nous enquérir de l’état des pistes : elles ne sont pas du tout dégagées. Nous choisissons de partir faire le tour large d’Old Faithful.

La neige arrive au-delà du niveau des barrières, nous marchons très en hauteur par rapport aux bassins d’eau, pools, geysers et autres formations actives. L’odeur du souffre est prenante.
D’abord une petite descente dans un sous-bois vers une rivière, puis remontée vers des pools aux formes diverses et variées.

DAY THREE
DAY THREE
DAY THREEDAY THREE
DAY THREE

Gros coup de vent avec neige dure qui griffe le visage et parfois va jusqu’à nous renverser !

Les pools bouillonnent !

DAY THREE
DAY THREE
DAY THREE
DAY THREE
DAY THREE
DAY THREE
DAY THREE
DAY THREE
DAY THREE
DAY THREE
DAY THREE
DAY THREE

Nous redescendons au gré des chutes et enfoncements dans la neige jusqu’aux cuisses qui demandent une certaine imagination, une grande abstraction du ridicule et de gros efforts pour se remettre debout au-dessus du niveau de la neige ! La cheville souffre…

Au loin, les bisons cherchent un peu d’herbe dans les zones chaudes où la neige est moins épaisse.

DAY THREE
DAY THREE
DAY THREE
DAY THREE
DAY THREE
DAY THREE
DAY THREE
DAY THREE
DAY THREE
DAY THREE

L’heure d’Old Faithful approche, nous choisissons un bon spot pour l’observer et nous attendons tranquillement qu’il veuille bien se donner en spectacle. Ses horaires donnés tous les jours au Visitor Center sont fiables à plus ou moins dix minutes mais ce matin, il ne semble pas être en avance.
Nous commençons à pester contre une épaisse fumée grise et soufrée qui vient nous entourer en nous empêche de surveiller Old Faithful... c’est en réalité un geyser à à peine dix mètres de nous qui entre en éruption ! Il crache fort et haut mais après quelques minutes, le vent rabat le jet sur nous et c’est la douche complète ! La fumée, la neige, le vent nous empêche d’avancer sur la piste étroite formée par la neige à un mètre cinquante au-dessus du niveau de la passerelle, nous subissons donc cinq ou six douches à l’eau de geysers ! Nous alternons entre les cris d’admiration et les tentatives d’abri dos aux trombes d’eau.
Une fois nos esprits retrouvés, nous essorons nos vêtements, essuyons les appareils photos et essayons de gagner un endroit un peu plus abrité du vent.

DAY THREE
DAY THREE
DAY THREE
DAY THREE
DAY THREE

Une bonne demi-heure plus tard, alors que nous avions fait une croix sur Old Faithful, pensant qu’il avait jailli pendant que nous nous débattions avec les jets de son copain, il nous offre un magnifique spectacle !

DAY THREE
DAY THREE
DAY THREE

Et la chance nous sourit vraiment, un petit geyser à trois mètres de nous entre lui aussi en éruption ! C’est étrange car l’eau d’Old Faithful ne communique pas en sous-sol avec les autres geysers…

DAY THREE
DAY THREE

En route à nouveau avec quelques rayons de soleil et un peu moins de neige qui tombe. Par contre, c’est moi qui tombe et bien ! A quatre pattes, de la neige jusqu’aux épaules et aux cuisses, je suis coincée, incapable de me relever et prise d’un incontrôlable fou rire quand je suis obligée d’opérer un retournement sur le dos, façon tortue avec mon sac afin de me dégager avec beaucoup d’aide !
Un quart d’heure plus tard, je rigole encore…

Le retour se fait dans le vent qui a à nouveau forci.

Arrêt au Visitor Center, cerné de snow mobiles, à la réception du lodge puis retour à la cabin pour un déjeuner tardif mais apprécié et une petite sieste qui finira tranquillement l’après-midi !

Demain : du ski ! (si la météo le permet…)